toggle
ICON
Haut de page
Taille du texte
Ajouter au favoris
Imprimer
Envoyer à un ami
Partager

Yves Najean

Médecin chercheur en hématologie (1931-2009)

Présentation Biographie Publications et ouvrages

Publié le 21 octobre 2019

Médecin biologiste des hôpitaux, hématologiste, Yves Najean a mené toute sa carrière de chercheur, d'enseignant et de médecin à l'hôpital Saint-Louis, où il a fondé, puis dirigé, le service de médecine nucléaire. Ses travaux innovants ont porté sur l’étude de la cinétique des cellules du sang par approche isotopique.

Après son baccalauréat, Yves Najean a étudié la médecine à Nancy et à Paris, menant en parallèle une licence de lettres. Il a été major à l’écrit du concours d’internat des hôpitaux à 22 ans.

Premiers travaux en hématologie 

Yves Najean a mené ses premières recherches à l’hôpital Saint-Louis sous la direction de Georges Mathé. En 1959, il a cosigné, avec Jean Bernard et Michel Boiron, une première publication sur le marquage isotopique de la cinétique des globules rouges (érythrocytes). En 1960, Yves Najean a intégré le laboratoire des isotopes du centre Hayem, situé dans les mêmes bâtiments et dirigé par Jean Bernard, où le jeune médecin-biologiste a continué ses travaux de marquage isotopique sur la cinétique cellulaire en hématologie :

Découvertes en cinétique cellulaire

Par la suite, ses découvertes en cinétique des cellules sanguines ont présenté un double intérêt, tant en matière de connaissances nouvelles que d’applications cliniques immédiates. Elles ont permis de diagnostiquer et de classer les anémies et les thrombopénies, de comprendre les mécanismes de ces maladies et de conseiller des traitements efficaces.

Yves Najean a collaboré dès le début des années 1960 avec plusieurs chercheurs :

En 1977, il a créé et dirigé une unité Inserm consacrée à la cinétique des populations cellulaires en hématologie et en cancérologie.

Création d’un service de médecine nucléaire

En 1972, Yves Najean a créé et dirigé un service d’imagerie nucléaire et de dosages in vitro par méthode radio-immunologique à l’hôpital Saint-Louis. Équipé d’une caméra et d’un scintigraphe à balayage, celui-ci a été le premier service de médecine nucléaire du secteur Nord de Paris.

Yves Najean a publié de très nombreux articles scientifiques et de vulgarisation, ainsi que plusieurs ouvrages spécialisés en français et en anglais. Le médecin-chercheur a également conservé l’intérêt pour les lettres qu'il avait pendant sa jeunesse. Dans les années 2000, à la retraite, il a écrit plusieurs romans.

Voir Modifier Créer ici
Facebook Twitter Google+ Linkedin Viadeo Delicious StumbleUpon Evernote Scoop it Netvibes