toggle
ICON
Haut de page
Taille du texte
Ajouter au favoris
Imprimer
Envoyer à un ami
Partager

Marcel Legrain

Médecin néphrologue (1923-2003)

Présentation Biographie Entretiens et documents Publications et ouvrages

Marcel Legrain est l’un des plus brillants fondateurs de la néphrologie française, à laquelle il se consacra pendant près d’un demi-siècle. L’ensemble de son parcours professionnel constitue une réussite exemplaire de l’exercice de la médecine clinique à son plus haut niveau, associée à la réalisation de travaux d’investigation clinique, expérimentaux et épidémiologiques, ainsi qu’à un engagement pédagogique intense et permanent. Il répondait ainsi de façon parfaite au modèle du “médecin hospitalo-universitaire”, tel que la réforme de 1958 relative à la rénovation de la médecine hospitalière française l’avait défini.

Pendant son internat, il découvre la néphrologie alors naissante et consacre, en 1951, sa thèse de doctorat en médecine aux néphrites aiguës anuriques. Marcel Legrain travaille alors sur l’insuffisance rénale aiguë. Il met en place l’une des premières unités de traitement de cette affection en France dans le service du Pr Maurice Dérot à l’Hôtel-Dieu de Paris.

En 1965, il crée le service de néphrologie du centre médico-chirurgical Foch, à Suresnes, qu’il dirige jusqu’en 1972. Durant cette période, bien en avance sur son temps, il concrétise le concept du “traitement intégré de l’insuffisance rénale chronique”. Ce concept repose sur la disponibilité des méthodes de dialyse et de transplantation rénales au sein une même structure hospitalière. Au centre médico-chirurgical Foch à Suresnes, c’est grâce à la coopération permanente avec l’équipe de René Küss, directeur du service d’urologie de l’établissement, que les patients du service de néphrologie ont la possibilité de recevoir une greffe. Cette conception d’un pôle uro-néphrologique intégré connaît un nouvel essor dans le service de néphrologie du groupe hospitalier de la Pitié-Salpêtrière, dont Marcel Legrain assure la direction durant quatorze années. Il inspire et contribue à élargir, en dépit des résistances rencontrées à l’époque, l’application des méthodes de dialyse de suppléance, en particulier de la dialyse péritonéale, aux patients diabétiques en état d’urémie chronique terminale. Il sut l’ouvrir à toutes les alternatives à la dialyse à domicile.

Marcel Legrain est par ailleurs à l’origine de travaux fondateurs dans les domaines de l’épidémiologie des maladies rénales en France, de l’économie de la santé, de la rationalisation des procédures d’utilisation des médicaments et du développement de la “néphro-pharmacologie”. L’enseignement fut tout au long de son parcours au coeur de tous les engagements de Marcel Legrain, cliniques, universitaires, scientifiques et administratifs. En témoignent le caractère très novateur et la clarté didactique de nombre de ses publications et ouvrages, l’organisation et l’animation de multiples colloques à visée pédagogique, notamment les séminaires d’uro-néphrologie qu’il crée en 1975.

Voir Modifier Créer ici
Facebook Twitter Google+ Linkedin Viadeo Delicious StumbleUpon Evernote Scoop it Netvibes