toggle
ICON
Haut de page
Taille du texte
Ajouter au favoris
Imprimer
Envoyer à un ami
Partager

Jean-Pierre Benoit

Pharmacien galéniste, né le 5 février 1954

Présentation Biographie Entretiens et documents Publications et ouvrages

Spécialisé en pharmacie galénique, science de la formulation des médicaments, Jean-Pierre Benoit a ensuite acquis des compétences en chimie macromoléculaire, qui l'ont amené à s'intéresser auxnanomédicaments et aux micromédecines.

Les nanomédicaments sont des vecteurs de taille nanométrique (un milliardième de mètre) capable d’amener une molécule active sur une cible thérapeutique donnée : un gène, une protéine, une cellule, un tissu ou un organe. Le laboratoire de Jean-Pierre Benoit conçoit de nouvelles nanomédecines appelées nanocapsules lipidiques, du fait de leur taille (entre 20 et 100 nanomètres) et de leurs constituants majoritairement lipidiques. Il s’agit d’un système colloïdal nanométrique basé sur une formulation de micro-émulsions, elle-même basée sur la méthode des inversions thermiques de phase émulsionnées. Les divers excipients de la formulation sont biocompatibles et biodégradables. Ces stratégies sont appliquées au traitement du glioblastome, du cancer bronchique, du mélanome et du cancer du pancréas.

Un problème majeur des cancers est le phénomène de résistance des tumeurs aux traitements. Jean-Pierre Benoit cherche à définir une base technologique capable de restituer ou de potentialiser la sensibilité des cellules tumorales, en combinant diverses stratégies thérapeutiques : chimio-sensibilisation par administration conjointe de siRNA ciblant par exemple le gène ERCC1 (un des gènes impliqué dans la réparation de l’ADN) et un dérivé du platine ; radiosensibilisation dans un contexte de ciblage des cellules souches cancéreuses, par administration conjointe de siRNA ciblant HIF (facteur induit par l’hypoxie),…

Dans le domaine des micromédecines, le laboratoire de Jean-Pierre Benoit développe une approche innovante d’ingénierie tissulaire, par le développement de microparticules biodégradables, biomimétiques et fonctionnalisables, capables d’encapsuler et de libérer de manière contrôlée un facteur de croissance. Ces particules fournissent un support tridimensionnel aux cellules qui leur sont associées et/ou apportent une fonctionnalité supplémentaire à des matrices synthétiques implantables. Cette stratégie est appliquée au traitement des maladies ostéo-chondrocytaires et neurodégénératives.

Jean-Pierre Benoit est le co-inventeur des technologies de délivrance de médicaments exploitées par la start-up Carlina Technologies, créée en 2010, qui utilise des procédés d’encapsulation innovants de petites molécules et de protéines thérapeutiques.

L’unité Micro et nanomédecines biomimétiques (MINT) dirigée par Jean-Pierre Benoit est implantée au CHU d’Angers et regroupe différents domaines de recherche (physicochimie des colloïdes et des interfaces, biologie, galénique, imagerie...) centrés sur la conception de vecteurs micrométriques ou nanométriques destinés à la vectorisation de principes actifs thérapeutiques ou de molécules pour l'imagerie. Les champs d'applications s'étendent de la cancérologie aux maladies neurodégénératives et à l'ingénierie cellulaire, tout en cherchant à comprendre de manière générale les interactions des vecteurs avec le milieu vivant afin d'en améliorer les performances. Outre la valorisation médicale prise en charge par les services hospitaliers du CHU d'Angers auxquels appartiennent certains membres de l'équipe (neurochirurgie, pneumologie, médecine nucléaire), la valorisation industrielle des travaux est également favorisée.

Voir Modifier Créer ici
Facebook Twitter Google+ Linkedin Viadeo Delicious StumbleUpon Evernote Scoop it Netvibes