toggle
ICON
Haut de page
Taille du texte
Ajouter au favoris
Imprimer
Envoyer à un ami
Partager

Jean-Louis Funck-Brentano

Médecin néphrologue (1924-1997)

Présentation Biographie Entretiens et documents Publications et ouvrages

Héritier d'une grande lignée familiale de médecins et de chirurgiens, Jean-Louis Funck-Brentano fut un grand pionnier de la médecine moderne, souvent visionnaire, appartenant à cette jeune génération de l'après-guerre qui, sous l'égide de quelques grands maîtres, associa les carrières de médecin et de chercheur.

Dès le début des années 1950, il rejoint l'équipe animée par Jean Hamburger et participe à ce grand dessein que représente la lutte contre l'insuffisance rénale. Son génie et sa passion profonde pour la technologie biomédicale le conduisent à devenir l'un des pionniers du rein artificiel.
Jean-Louis Funck-Brentano débute ses travaux de recherche sur la physiologie rénale et les mécanismes de ses dysfonctionnements. Directeur d'une unité de recherche Inserm, il utilise les radio-isotopes qui vont permettre de réaliser les mesures fines de la fonction rénale.

Il recherche constamment des innovations pour améliorer le système de dialyse par rein artificiel et contribue à élaborer une nouvelle membrane, de haute perméabilité, en engageant un partenariat avec la société Rhône-Poulenc. Cette innovation technique constitue un grand progrès pour les patients, dont le temps de dialyse est diminué de moitié. Elle mène une collaboration exemplaire avec le monde industriel qui permet la production et la distribution d’une nouvelle génération de reins artificiels bénéficiant directement aux malades.

Et, outre sa brillante carrière de clinicien et de chercheur, Jean-Louis Funck-Brentano s’intéressa dès le début des années 1970 aux développements de l'informatique, convaincu de l’importance de son introduction en médecine. Les systèmes experts, le télé-enseignement, le traitement de l'information et sa diffusion devinrent son combat. Il partagea cette vision avec Jean-Jacques Servan-Schreiber et participa à la création du Centre mondial de l'informatique, dont il devint président en 1985.

Voir Modifier Créer ici
Facebook Twitter Google+ Linkedin Viadeo Delicious StumbleUpon Evernote Scoop it Netvibes