toggle
ICON
Haut de page
Taille du texte
Ajouter au favoris
Imprimer
Envoyer à un ami
Partager

France Lert

Sociologue, économiste et épidémiologiste, née le 27 août 1949

Présentation Biographie Publications

Mis à jour le 7, janvier 2019

Économiste de formation, dans les années 70, France Lert travaille d’abord dans le domaine de l’épidémiologie de la tuberculose, sous la direction d’Alice Lotte, dans la section de la tuberculose et des maladies respiratoires de la division de la recherche médicosociale de l’Inserm (qui deviendra l’unité de recherche Inserm 179 “Épidémiologie - Aspects socio-économiques de la tuberculose et des maladies respiratoires”). Elle se familiarise d’emblée avec les grandes questions de santé publique : surveillance, efficacité des stratégies préventives et de prise en charge, interrelations entre les questions politiques et sociales, ainsi que définition d’une politique publique. Parallèlement, elle entreprend une thèse sur l’émergence et le devenir de la politique de lutte contre la tuberculose au cours de la période de 1865 à 1975.

Après cette première expérience très formatrice, France Lert rejoint l’équipe formée par Marcel Goldberg et Annette Leclerc au sein de l’unité de recherche Inserm “Méthodes informatique et statistique en médecine”, dont les travaux sont axés sur la problématique des risques du travail. Son activité s’y porte principalement sur les conditions de travail des personnels soignants (ce programme avait été mis en œuvre dans le contexte qui prévalait au début des années 1980, caractérisé par un manque d’infirmières, à un moment où l’hôpital était en pleine croissance).

S’intéressant aux contraintes et aux risques posés par le sida aux soignants de l’hôpital, France Lert va s’investir dans ce domaine. Elle analyse les problèmes relatifs au risque de transmission du VIH au cours des soins, à la prise en charge des usagers de drogue, à la confrontation à la mort et au développement de la démarche palliative. Son travail s’élargit, avec comme axe principal des questions évaluatives traitant à la fois des processus de mise en œuvre des stratégies et des comportements de groupes cibles (jeunes, usagers de drogue, personnes atteintes). L’ancrage continu dans une unité de recherche en épidémiologie très ouverte aux sciences sociales permet à France Lert de participer à l’inflexion progressive des recherches vers les déterminants sociaux de la santé. Cela la conduit à la définition du programme de l’unité Inserm créée dans ce champ de recherche et dont elle prend la direction en 2005.

Depuis, France Lert a lancé plusieurs projets de recherche sur le VIH concernant l’évaluation de l’intérêt en santé publique du dépistage systématique du VIH/sida par tests rapides dans les urgences hospitalières d’Île-de-France. Elle étudie également les conditions de vie des personnes atteintes en France et l’analyse des déterminants sociaux de l’accès aux soins chez les enfants porteurs du VIH/sida au Vietnam.

Voir Modifier Créer ici
Facebook Twitter Google+ Linkedin Viadeo Delicious StumbleUpon Evernote Scoop it Netvibes