toggle
ICON
Haut de page
Taille du texte
Ajouter au favoris
Imprimer
Envoyer à un ami
Partager

Diego-Sebastian Amigorena

Biologiste immunologiste, né le 30 septembre 1960

Présentation Biographie Entretiens et documents Publications et ouvrages Pour en savoir plus

Les travaux de Diego-Sebastian Amigorena concernent les mécanismes moléculaires de l'initiation des réponses immunitaires. Il consacre l’essentiel de ses recherches aux divers aspects de la présentation des antigènes aux lymphocytes T et à l'immunothérapie.

La réponse immunitaire, déclenchée par l’intrusion d’un corps étranger - bactérie ou virus - ou par la prolifération anarchique de cellules cancéreuses, met en jeu divers types cellulaires. Tout d’abord, les cellules dendritiques - omniprésentes dans le corps - captent l’intrus et en isolent un fragment caractéristique : l’antigène. Ensuite, au sein des ganglions lymphatiques, ces cellules dendritiques présentent l’antigène aux lymphocytes T, ce qui déclenche la réponse immunitaire. Avec ses collaborateurs, Diego-Sebastian Amigorena a analysé les différents aspects de l’initiation des réponses immunitaires par les cellules dendritiques, les voies intracellulaires de présentation des antigènes et caractérisé les rencontres entre cellules dendritiques et lymphocytes T. Ils ont montré que le réticulum endoplasmique contribue à la formation des phagosomes et que, après exportation dans le cytosol et dégradation par le protéasome, les peptides antigéniques peuvent être à nouveau importés dans les phagosomes et chargés sur les molécules du complexe majeur d'histo incompatibilité CMHI. Ils ont utilisé des techniques de microscopie multiphotonique, pour mettre en évidence la rencontre entre les cellules dendritiques et les lymphocytes T dans les ganglions lymphatiques. Ses travaux ont permis la compréhension de plusieurs aspects du trafic intracellulaire et de la transduction des signaux dans les cellules du système immunitaire, la caractérisation de diverses populations de lymphocytes, ainsi que l’analyse de la production de cytokines et les interactions entre les cellules du système immunitaire. L’ensemble de ses recherches permet de mieux comprendre le système immunitaire. Cette compréhension fine des mécanismes fondamentaux des réponses immunitaires a permis d’envisager de nouvelles stratégies en matière d’immunothérapie. Plusieurs essais cliniques de phase I de vaccination anti-tumorale ciblant les cellules dendritiques ont été engagés.

Diego-Sebastian Amigorena dirige actuellement l'unité Inserm "Immunité et cancer". L’objectif des recherches de cette unité est de comprendre les réponses immunologiques aux tumeurs et d'apprendre àutiliser le système immunitaire pour lutter contre le cancer.

Voir Modifier Créer ici
Facebook Twitter Google+ Linkedin Viadeo Delicious StumbleUpon Evernote Scoop it Netvibes