toggle
ICON
Haut de page
Taille du texte
Ajouter au favoris
Imprimer
Envoyer à un ami
Partager

Danièle Evain-Brion

Médecin, chercheur, pédiatre endocrinologue, née le 8 octobre 1949

Présentation Biographie Entretiens et documents Publications et ouvrages

Pédiatre endocrinologue et chercheur en biologie cellulaire, Danièle Evain-Brion a joué un rôle moteur dans l'ouverture d'un nouveau champ disciplinaire sur la physiologie du placenta humain et sur le rôle des anomalies de la différenciation trophoblastique dans les pathologies périnatales.

Après la fin de son clinicat en endocrinologie pédiatrique à l'AP-HP et un post-doctorat dans l'équipe d'Ira Pastan, au National Cancer Institute (NCI) des National Institutes of Health (NIH) aux Etats-Unis, elle devient responsable d'une équipe de recherche dans le laboratoire de Jean-Paul Thiery à l'Ecole normale supérieure. Danièle Evain-Brion et ses collaborateurs étudient alors particulièrement le rôle des protéines kinases cAMP dépendantes dans la différenciation cellulaire et dans la pathologie du psoriasis. Son équipe participe aux premières études sur le rôle essentiel de l'acide rétinoïque dans l'induction de la différenciation cellulaire.

Son activité clinique en endocrinologie pédiatrique l'a conduite à s'intéresser au développement et aux fonctions hormonales du placenta humain. Le dysfonctionnement de cet organe encore trop méconnu joue un rôle fondamental dans les pathologies de la grossesse et, notamment, dans le retard de croissance intra-utérin. Les spécificités de la gestation humaine et une démarche scientifique en physiologie, orientent son équipe vers la mise au point de modèles uniques de cultures trophoblastiques humaines. Ces modèles physiologiques, internationalement reconnus, ont permis de révéler certains mécanismes impliqués dans l'invasion du trophoblaste humain au niveau utérin et le développement des villosités placentaires par fusion cellulaire. Pour la première fois, sont étudiées les hormones placentaires humaines, telle l'hormone de croissance placentaire (hCG), à leur source de production et révélé leur rôle, non seulement sur l'organisme maternel, mais également au niveau placentaire.

Son expérience de recherche sur le placenta, organe à l'interface de nombreuses spécialités médicales et domaines de la science, a conduit Danièle Evain-Brion à la création de la fondation de coopération scientifique PremUp, réseau multidisciplinaire de recherche et de soin en périnatalité, qu'elle dirige depuis 2007. Elle a également été pionnière avec la création d’une unité d'enseignement ciblé sur le développement et la physiologie du placenta.

Voir Modifier Créer ici
Facebook Twitter Google+ Linkedin Viadeo Delicious StumbleUpon Evernote Scoop it Netvibes