toggle
ICON
Haut de page
Taille du texte
Ajouter au favoris
Imprimer
Envoyer à un ami
Partager

Daniel Schmitt

Biologiste, chercheur en dermatologie, né le 1er mars 1946

Présentation Biographie Entretiens et documents Publications et ouvrages

Daniel Schmitt, biologiste de formation a consacré ses recherches à la peau humaine et, plus particulièrement, à ses aspects immunitaires normaux ou pathologiques.

Au début des années 1970, c’est dans l’unité Inserm de Jean Thivolet, directeur de la première unité de recherches en dermatologie de l’institut qu’il s’initie à cette thématique et que datent ses premières publications. Les techniques du laboratoire sont principalement l’histopathologie, l’immuno-fluorescence et les techniques d’analyses des immunoglobulines. Daniel Schmitt développe l’identification des antigènes et des anticorps à l’échelle de la microscopie électronique grâce à de nouveaux marqueurs, la peroxydase et l’or colloïdal, appliqués aux maladies cutanées auto-immunes de la peau.

Grâce aux premiers anticorps anti-lymphocytes B et T développés par le Professeur Jean-Louis Touraine au sein de l’unité Inserm 80 de “Néphro-urologie transplantation et immunologie clinique”, dirigée par Jean-Pierre Révillard, ils vont aborder un nouveau grand thème : une classification immunologique des lymphomes cutanés.

Et avec la mise au point de la production d’anticorps monoclonaux, ils entament des recherches sur la cellule de Langerhans, modèle de cellule dendritique responsable de la mise en route des réactions immunes de la peau. Un immense pas qui va permettre le diagnostic de l’histiocytose X, sans passer par la microscopie électronique.

Les cultures cellulaires font alors de grands progrès et on sait désormais cultiver en boite de Pétri des cellules de l’épiderme : les kératinocytes. Au cours des années 1980, le laboratoire développe ces techniques afin d’obtenir in vitro du tissu épidermique, matériau qui sera alors appliqué au traitement des grands brulés avec un grand succès.

Succédant à Jean Thivolet au début des années 1990, Daniel Schmitt en poursuivra et développera les travaux. Avec ses collaborateurs ses recherches ont porté sur :

Voir Modifier Créer ici
Facebook Twitter Google+ Linkedin Viadeo Delicious StumbleUpon Evernote Scoop it Netvibes