toggle
ICON
Haut de page
Taille du texte
Ajouter au favoris
Imprimer
Envoyer à un ami
Partager

Charles Salmon

Médecin, immunologiste et hématologiste (1925-2009)

Présentation Biographie Publications et ouvrages

Charles Salmon est un spécialiste mondialement reconnu en groupes sanguins, immuno-hématologie et génétique, ainsi que dans la pratique de la transfusion sanguine.


Médecin, enseignant et chercheur de renommée internationale, les travaux en immuno-hématologie et en génétique humaine de Charles Salmon lui ont valu de recevoir, en 1988, le Prix Karl Landsteiner, décerné par l’Association américaine des banques de sang. Extrait de l’hommage rendu par Jean-Pierre Cartron, son successeur à la direction de l’unité de recherche Inserm, en janvier 2009.


Après son doctorat, il rejoint Robert André, alors directeur du Centre départemental de transfusion sanguine, à l’hôpital Saint-Antoine à Paris. Son objectif est la création d’un laboratoire de “groupes sanguins”, alors même que Jean Dausset commence à découvrir l’existence des anticorps dirigés contre des “globules blancs”. Premières étapes vers la découverte d’un ensemble cellulaire et moléculaire beaucoup plus vaste, clef de voûte du système immunitaire.

Admis, peu après, au concours de l’agrégation de médecine, Charles Salmon crée et dirige une unité de recherche Inserm consacrée aux groupes sanguins et à l’immuno-hématologie. Réunissant médecins et scientifiques, cette unité permettra d’aborder le sujet sous différentes approches immunologique, génétique, biochimique. Ces recherches le conduiront, avec ses collaborateurs, à décrire l’existence de donneurs universels dangereux et à proposer une classification des molécules responsables de maladies sanguines auto-immunes. Il décrypte aussi les différents phénomènes immunitaires qui peuvent survenir après une transfusion sanguine.
Avec Bernard Dreyfus et Henri Rochant, il observe l’existence de variations d’expression des groupes sanguins dans certaines leucémies, preuve d’un dysfonctionnement génétique obtenue bien avant l’identification des premiers oncogènes. Avec d’autres équipes, il démontrera, toujours grâce aux groupes sanguins, que deux vrais jumeaux ne possèdent pas forcément le même patrimoine génétique. Charles Salmon était véritablement fasciné par le polymorphisme des groupes sanguins, et celui d’autres marqueurs détectables dans le sang qui, tous, témoignent de l’extraordinaire variabilité de notre patrimoine génétique.

Enfin, enseignant exceptionnel, ses grandes compétences pédagogiques lui ont permis de former de nombreux médecins et scientifiques à l’immuno-hématologie.

Voir Modifier Créer ici
Facebook Twitter Google+ Linkedin Viadeo Delicious StumbleUpon Evernote Scoop it Netvibes