toggle
ICON
Haut de page
Taille du texte
Ajouter au favoris
Imprimer
Envoyer à un ami
Partager

Alim-Louis Benabid

Médecin biophysicien et neurochirurgien, né le 2 mai 1942

Présentation Biographie Entretiens et documents Publications

Alim-Louis Benabid © Inserm, P. Latron

Alim-Louis Benabid

Alim-Louis Benabid a centré ses recherches sur plusieurs pathologies du cerveau, en particulier les tumeurs et les mouvements anormaux, et développé la chirurgie dite stéréotaxique, qui permet de cibler de façon très précise certaines zones du cerveau. Il en a étendu les applications au traitement de patients atteints de la maladie de Parkinson résistants aux médicaments et à d’autres troubles cérébraux.

La fréquence et la gravité des tumeurs cérébrales, ainsi que l'absence de tout traitement médical conduisent Alim-Louis Benabid à mettre au point des méthodes chirurgicales, notamment stéréotaxiques. Il pourra ainsi réaliser des biopsies très ciblées de tumeurs à des fins de diagnostic et de recherche. À partir de ces biopsies, avec ses collaborateurs, il crée une banque de tissus caractérisant et recensant les tumeurs cérébrales. Des études ultérieures mettront en évidence les facteurs participant à la progression tumorale et conduiront à de nouvelles perspectives thérapeutiques, telles que les facteurs anti-angiogéniques qui empêchent la formation de vaisseaux irrigant les tumeurs.

Par ailleurs, Alim-Louis Benabid et ses collaborateurs mettent au point, pour des patients atteints de maladie de Parkinson grave et résistant au traitement médical, l'implantation d'électrodes et leur stimulation à haute fréquence. Il obtient ainsi, par inhibition des structures cérébrales profondes, la disparition des symptômes moteurs (tremblement, akinésie, rigidité) de la maladie. Cette intervention présente une efficacité remarquable, une très faible morbidité et permet de diminuer les traitements médicaux. Elle constitue actuellement le traitement chirurgical le plus efficace de la maladie de Parkinson et apporte également des données fondamentales d'un intérêt théorique considérable.

Alim-Louis Benabid a également élargi les indications de la stimulation électrique profonde à d'autres pathologies : dystonies, épilepsie rebelle, troubles obsessionnels compulsifs.

L'introduction d'électrodes dans le cerveau, technologie mise au point sous sa direction, a été saluée par le monde scientifique international comme étant une découverte majeure.

Alim-Louis Benabid oriente a ensuite ses travaux vers la compréhension des mécanismes d'action de la stimulation cérébrale profonde à haute fréquence et la mise en évidence de ses possibles effets à long terme, notamment neuroprotecteurs, sur l'évolution naturelle de la maladie de Parkinson. Il s'attache également à l'identification précise des cibles efficaces et des réseaux neuronaux mis en jeu lors de cette intervention.

Conseiller scientifique auprès du Commissariat à l'énergie atomique (CEA) depuis 2007, il associe aujourd’hui ses recherches dans ce domaine à celles menées dans le champ des nanotechnologies, dans le cadre du projet CLINATEC. Développé par la direction de la recherche technologique du CEA, en partenariat avec le CHU de Grenoble, l’Inserm et l’université Joseph-Fourier de Grenoble, ce laboratoire de recherche biomédicale dédié aux applications des micro-nanotechnologies pour la santé répond à un enjeu de santé public majeur : développer de nouvelles approches thérapeutiques des maladies cérébrales.

Voir Modifier Créer ici
Facebook Twitter Google+ Linkedin Viadeo Delicious StumbleUpon Evernote Scoop it Netvibes