toggle
ICON
Haut de page
Taille du texte
Ajouter au favoris
Imprimer
Envoyer à un ami
Partager

Bertrand Jordan

Biologiste, généticien et immunologiste, Né le 4 décembre 1939

Présentation Biographie Entretien et documents Publications et ouvrages

Après avoir mené des recherches en physique nucléaire au CERN, Bertrand Jordan se tourne vers la biologie moléculaire. De 1967 à 1980, il travaille sur plusieurs aspects de la structure et de la fonction des ribosomes chez différents organismes, avec de nombreuses publications, notamment dans le Journal of Molecular Biology. Il constitue ensuite une équipe au Centre d'immunologie Inserm/CNRS de Marseille-Luminy, qui réalise l'isolement puis la séquence complète du premier gène d'histocompatibilité humain (HLA), publiée en 1982 dans les Proceedings of the National Academy of Sciences.

À partir de 1986, il s'implique progressivement dans des programmes de génétique humaine, portant en particulier sur le retard mental lié à la fragilité du chromosome X. Au cours de l'année 1991, il effectue, une enquête internationale sur l'état des recherches en génétique moléculaire humaine, qui l'amène à visiter une centaine de laboratoires à travers le monde. Son périple donne naissance à deux ouvrages, "Voyage autour du Génome" en 1993 et "Voyage au pays des gènes" en 1995.

Bertrand Jordan anime alors, jusqu’en 2000, au Centre d’immunologie, une équipe de recherche se consacrant à des travaux visant à relier la structure du génome, les fonctions immunitaires et la cancérologie. Dans ce cadre, avec ses collaborateurs, il met notamment au point les méthodes de mesure d’expression de gènes à grande échelle (puces à ADN).

Il coordonne ensuite le projet de Génopole de Marseille puis le dirige jusqu'en 2002. Il reste conseiller de ce Génopole, devenu Marseille-Nice Génopole puis, maintenant, CoReBio PACA.

 Auteur de plus de cent cinquante publications de recherche dans différentes revues scientifiques internationales, Bertrand Jordan a, par ailleurs, écrit plus de deux cents articles destinés à un public plus large, notamment des "Chroniques génomiques" publiées régulièrement dans la revue médecine/sciences, qui feront l’objet de la publication d’un recueil commenté pour la période 1992-2002. Et il est également l'auteur de plusieurs livres sur ces thèmes, tels "Les imposteurs de la génétique", "Le chant d'amour des concombres de mer" (2002), une méditation sur la nature, l'évolution et la condition humaine, et "Les marchands de clones" (2003), faisant le point sur les différents aspects du clonage animal et humain. Plus récemment, début 2007, “Thérapie génique : espoir ou illusion ?”, une étude critique sur vingt ans de thérapie génique, “L’humanité au pluriel” (2008), une mise au point sur la génétique et les “races” humaines et, en 2012, un ouvrage sur les aspects génétiques de l’autisme “Autisme, le gène introuvable”.

Bertrand Jordan fait, par ailleurs, de nombreuses interventions devant des publics très larges sur différents thèmes touchant à la biologie et à la génétique. Il travaille comme consultant pour plusieurs entreprises, notamment FUJI Medical Instruments (Japon), IPSOGEN (France), PamGene (Pays-Bas), Phalanx (Taiwan) ou pour des organisations œuvrant dans le champ des biotechnologies (Fonds BioAM, Génopole-Industrie, LCF Rotschild…).

Voir Modifier Créer ici
Facebook Twitter Google+ Linkedin Viadeo Delicious StumbleUpon Evernote Scoop it Netvibes