toggle
ICON
Haut de page
Taille du texte
Ajouter au favoris
Imprimer
Envoyer à un ami
Partager


De l'INH à l'Inserm

De la santé publique à la recherche médicale

L’Inserm, de 1964 à nos jours L'institut national d'hygiène Organisation de l’Inserm Les prix Inserm Les directeurs d’unité de recherche 50 ans de l'Inserm

En 1991, l’Inserm a mis en place six agences d’objectifs, dont les instances scientifiques de proposition et d’évaluation sont constituées par les intercommissions scientifiques spécialisées de l’Institut.

Objectifs des intercommissions

L’Inserm a pour objectif d’ajouter à ses modes habituels d’intervention, après évaluation et sélection par les instances statutaires de l’Institut des projets librement proposés par des équipes de chercheurs, une modalité nouvelle d’action, plus finalisée et plus directive.

Le but, dans le cadre de chacune de ces intercommissions, est de définir des objectifs spécifiques et de réunir les conditions pour les atteindre ou s’en rapprocher dans un délai limité à quelques années.

Les moyens d’intervention spécifiques à mettre en œuvre dépendent des objectifs choisis. Le principe général de telles actions est de ne pas privilégier la seule recherche au sens classique du terme, mais d’adapter l’ensemble des moyens accessibles (recherche, expertise collective, rapprochement d’acteurs de diverses disciplines et de diverses appartenances statutaires ou institutionnelles etc) à ces fins.

Choix et domaines de compétence des ICSS

Le choix des six intercommissions a été effectué par les ministres de tutelle de l’Inserm, sur proposition du directeur général, après avis du conseil scientifique. Leurs domaines de compétence étaient les suivants :

Voir Modifier Créer ici
Facebook Twitter Google+ Linkedin Viadeo Delicious StumbleUpon Evernote Scoop it Netvibes