toggle
ICON
Haut de page
Taille du texte
Ajouter au favoris
Imprimer
Envoyer à un ami
Partager


De l'INH à l'Inserm

De la santé publique à la recherche médicale

L’Inserm, de 1964 à nos jours L'institut national d'hygiène Organisation de l’Inserm Les prix Inserm Les directeurs d’unité de recherche 50 ans de l'Inserm

Jean-Laurent Casanova, Grand Prix Inserm 2016

Le Grand Prix Inserm 2016 est décerné à Jean-Laurent Casanova, pour ses travaux sur la génétique humaine des maladies infectieuses.

"Les maladies infectieuses graves sont parfois, et peut-être souvent, aussi des maladies génétiques qui rendent vulnérable au microbe", affirme Jean-Laurent Casanova. Professeur de pédiatrie et d’immunologie moléculaire à l’université Rockefeller (New York) et à l’école de médecine de l’université Paris-Descartes, il dirige le laboratoire Inserm de génétique humaine des maladies infectieuses* à Paris. Il cherche à comprendre pourquoi "en présence d’un agent infectieux, seule une petite proportion de personnes va développer une maladie grave". Selon son hypothèse, le patrimoine génétique de ces dernières, présenterait des mutations génétiques ponctuelles et rares qui compromettent l’intégrité de leur système immunitaire face à un germe particulier. Voilà pourquoi une grippe, presque banale chez certains enfants, peut en terrasser d’autres.

*unité 1163 Inserm/Université Paris-Descartes, Institut Imagine, Paris

Voir Modifier Créer ici
Facebook Twitter Google+ Linkedin Viadeo Delicious StumbleUpon Evernote Scoop it Netvibes