toggle
ICON
Haut de page
Taille du texte
Ajouter au favoris
Imprimer
Envoyer à un ami
Partager


De l'INH à l'Inserm

De la santé publique à la recherche médicale

L’Inserm, de 1964 à nos jours L'institut national d'hygiène Organisation de l’Inserm Les prix Inserm Les directeurs d’unité de recherche 50 ans de l'Inserm

Session n°2 - Le vivant et le risque

Multi-résistance bactérienne aux anti-infectieux, pathologies nosocomiales, réseaux de contrôle des pandémies planétaires, coût et difficulté de mise en oeuvre des grands programmes de vaccination… L’émergence ou la ré-émergence de risques sanitaires majeurs forme un défi de premier plan pour les politiques de santé publique. Par ailleurs, l’avènement de l’anthropocène a artificialisé l’environnement humain, y introduisant des centaines de milliers de substances chimiques, dont certaines pénètrent dans l’organisme et sont susceptibles d’augmenter le risque de pathologies chroniques chez l’individu exposé, voire dans sa descendance. Le risque aujourd’hui, c’est aussi la perception par le public d’une manipulation du vivant dont les modalités sont mal comprises et les effets perçus comme peu maîtrisés : OGM, biologie de synthèse, clonage et culture de cellules souches… Comment le risque sanitaire et biologique doit-il être géré ? Quels sont les enjeux éthiques et les dilemmes moraux de ce début de XXIe siècle ?

Vous devez disposer du lecteur Flash pour afficher cette vidéo.

Session n°2 - Le vivant et le risque (durée : 46 min 10 s)

 

Informations complémentaires

 
 
 

Voir Modifier Créer ici
Facebook Twitter Google+ Linkedin Viadeo Delicious StumbleUpon Evernote Scoop it Netvibes